Les mineurs de la VAG et la disparition $20 Paycoin Étage

Paycoin
Le plan controversé de GAW Miners visant à soutenir le marché pour la valeur de son concurrent Bitcoin a récemment été critiqué par les clients, critiques et membres de la communauté.

L'enjeu est que, contrairement au réseau décentralisé de Bitcoin, dans lequel aucune entreprise ou entité n'a le contrôle global du marché, paycoin pourrait sans doute être considéré comme une alternative plus centralisée.

En plus de gérer le développement de la monnaie décentralisée paycoin, GAW Miners exploite une société de courtage payante (PayBase), un échange contre la monnaie (Échange de pièces) et un réseau de portefeuilles générant des pièces – un écosystème qui, selon beaucoup, contrecarre l'esprit décentralisé du mouvement des crypto-monnaies.

Les opposants prétendent que GAW Miners et son PDG, Josh Garza, a renié ses promesses de soutenir la pièce à $20 sur le marché libre, ainsi qu'un engagement plus large à fournir un mécanisme - le plancher - destiné à le protéger de la spéculation du marché.

Par contre, GAW Miners soutient que le plan visant à garantir que les clients peuvent "utiliser vos pièces de paiement dans PayBase à un $20 valeur » a été attaquée par des groupes opposés à la réussite de son projet. GAW a depuis publié une déclaration sur la façon dont le $20 l'évaluation a été atteinte.

Fureur sur le support au sol et $20 la valeur a récemment dominé les premières pages de r/bitcoin et a suscité les commentaires de plusieurs personnalités notables de l'industrie.

Depuis, la société a vu des entreprises comme le service d'échange ShapeShift abandonner la prise en charge de paycoin, tandis qu'un chœur croissant a demandé à Garza d'annuler une apparition à la conférence nord-américaine Bitcoin à Miami, Floride, dont il est parrain. Des informations client sensibles ont également été exposées lors d'une défaillance de la sécurité de PayBase le soir du Nouvel An.

Le sentiment anti-GAW parfois enragé qui a envahi les sites Web et les forums de bitcoin a compliqué la situation.. À son tour, le soutien de l'entreprise par le courtier interprofessionnel expérimenté Stuart Fraser, confirmé par le le journal Wall Street, jette le doute sur les accusations selon lesquelles l'entreprise est une arnaque.

Le débat

À la base du débat se trouve un manque de clarté parmi certains membres de la communauté quant à savoir si GAW et Garza se sont définitivement engagés dans la parole et $20 valeur, et s'ils le faisaient, combien de temps un tel mécanisme de soutien des prix devait être mis en place.

Signes que le personnel et les représentants de la VAG ont édité, l'accès supprimé ou restreint au contenu qui pourrait s'avérer important pour la discussion en cours ont également compliqué les choses.

En fin de compte, le plan visant à instituer le plancher a été mis de côté après ce que la société a décrit comme un volume de ventes de pièces de paiement incontrôlable et des craintes que GAW puisse être tenu responsable de la manipulation du marché si elle devenait plus impliquée dans ses actions sur le marché.

Un examen des messages de Hash Talk, ainsi que des idées glanées lors d'une nouvelle interview avec Garza, suggère que la VAG a activement utilisé un langage susceptible d'invoquer à la fois l'idée de la parole et du $20 valeur lors du pitch du projet.

En dirigeant le développement de la pièce et en établissant une plate-forme en ligne qui effectue des opérations de marché sur toutes les bourses, GAW a cherché à faire connaître sa forte présence sur le marché.

Discussion de hachage 7

A l'approche du lancement de PayBase, Garza a divulgué les mouvements du marché, a indiqué que les soi-disant « baleines » étaient sur le point d'entrer sur le marché, et utilisé un langage qui, bien que peu concluant mais incontestablement énergique, est évocateur de la culture de pompage et de vidage que GAW a déclaré vouloir combattre avec le mécanisme de stabilité de paycoin.

Les messages du forum suggèrent que GAW avait des raisons de soupçonner que les clients et les observateurs comprenaient peut-être mal les affirmations de GAW concernant ses intentions sur le marché, ainsi que les relations qui ajouteraient de la valeur à ses produits de base. toutefois, l'entreprise n'a pas agi pour remettre les pendules à l'heure.

Les idées fausses se sont étendues au-delà de paycoin. L'idée que le géant de la vente au détail Amazon puisse s'associer à GAW pour accepter les pièces de monnaie pour les achats en particulier avait été diffusée par les utilisateurs de Hash Talk., mais selon Garza, GAW a choisi de ne pas corriger les idées fausses antérieures sur le partenariat prévu parce que « nous pensions que cela ajouterait plus de problèmes aux choses, alors nous l'avons simplement ignoré et avons simplement avancé ».

Garza a expliqué:

"Ce qui se passait à ce moment-là dans les coulisses, nous avons acheté une entreprise à l'époque qui a fait cette annonce qui avait des relations avec ces marchands pour pouvoir nous permettre techniquement ou par programmation d'être en mesure de répondre à ces achats.

Garza’s comments suggest that perhaps overenthusiastic community members could have also played a role in shaping the public discourse about its market movements.

“That was another miscalculation," il a continué. “I didn’t realize that people would continue to talk about it over and over and over and it would snowball into something much bigger than we intended it to be.”

GAW’s original post on the subject of the floor could be seen as an indicator that it was aware that perception about the project was perhaps being distorted.

Screen Shot 2015-01-08 à 9.09.53 AM

Origins of the floor

Garza told CoinDesk that GAW never explicitly committed to buying paycoins at $20 without question.

He suggested that assumptions about the floor mechanism spread among customers and acknowledged that GAW “should have done a better job of managing” customer expectations about the exact nature of the stability mechanism. Today’s statements could be seen as a move to correct this.

Garza informally announced a public offering of what was then known as ‘hashcoin’ for a suggested price of around $20 in late October.

HashTalk1

Au cours de cette période, more details about the coin emerged and a development roadmap was released that included the $20 public offering price.

Plans for a coin adoption fund were also disclosed. According to the plan shared with customers prior to the launch of paycoin, the fund’s purpose is to “provide a safe floor price”, ainsi que de faciliter d'autres projets comme le développement d'applications, construire des centres de données et développer des relations avec les commerçants.

Le fil ICO hashcoin lié ci-dessus est actuellement indisponible, mais une paire de messages Hash Talk du 31 octobre incluent un certain nombre de questions de clients auxquelles Garza a répondu sur le sujet.

Le 28 novembre, une session de questions-réponses animée par Garza sur Hash Talk s'est concentrée sur le service HashStaker de GAW et a impliqué une autre référence à la fois au support du marché et aux indications d'un $20 valeur.

Parler de hachage 8

Le sol en action

Le 22 décembre, Garza a publié un article sur le forum Hash Talk de l'entreprise intitulé « Spread the Word » dans lequel il a fait référence au très discuté $20 plancher que lui et son entreprise ont invoqué avant et depuis le lancement de paycoin.

Dans la poste, Garza told users that the company was beginning to institute the floor:

Discussion de hachage 3

The use of these measures was first disclosed on 22nd December, when Garza indicated that trading bots controlled by GAW were actively participating in the paycoin market on cryptocurrency exchange Cryptsy.

À 2:40 AM EST, Garza wrote:

Discussion de hachage 5

In a post a half-hour later, Garza wrote that “my little bots are everywhere”, et à 3:22 AM EST corrected a user who said the market moves were related to recent announcements by the company:

Discussion de hachage 12

“Just made another wall on cryptsy,” he wrote one minute later.

In a currently restricted post entitled “GAW is About to Move the Market”, Garza outlined the push in some detail:

Discussion de hachage 4

That morning, Garza wrote that GAW would be using its resources to push the price higher than the $20 étage et a suggéré que le but de le faire était d'éviter les défis techniques.

Discussion de hachage 6

Interrogé sur la divulgation des achats PayBase aux clients, Garza a fait valoir que laisser des indications sur le déploiement de mécanismes de stabilisation du marché était « approprié », dire à CoinDesk:

"Je pense que si vous allez acheter une quantité importante de pièces de paiement et que vous avez une communauté qui est investie dans des pièces de paiement, il semble approprié de leur faire savoir. Il y a de fortes chances que cela change le prix en raison du nombre que vous devez acheter, il semble approprié de leur faire savoir qu'avant de le faire, ils ont donc la possibilité d'acheter plus ou de les vendre si [ils] vouloir."

« Nous sommes dans une position unique parce que nous sommes alignés sur la pièce," il a continué. « Contrairement à BitPay ou à Coinbase, où la pièce qu'ils utilisent dans leur système est indépendante d'eux.

Le 22, Garza a également souligné l'implication de grands investisseurs ayant une influence démesurée sur un marché en raison de leur pouvoir d'achat important, disant aux utilisateurs de Hash Talk que des acteurs du marché non divulgués entraient sur le marché.

"Je viens de faire contacter toutes nos 'baleines'," il a écrit. « Ils emménagent. »

Garza a déclaré à CoinDesk que les baleines constituaient un réseau d'individus connectés à GAW composé de ceux « importantment investis dans le paycoin », notant:

« C'est une situation délicate, because we don’t want to get into a scenario where we’re making large purchases behind the veil without letting people know because if we do that, we think we could see a reason why a customer would have a problem with that.”

“Every time we’ve done a significant purchase, or a significant sale, we’ve let customers know about it," il a dit.

Le 22, customers received an email from GAW’s cloud mining platform, ZenCloud, which said that the current market conditions were “the last opportunity” before the market floor was expected to be put in place. That night, GAW announced it would delay the launch of PayBase.

In a post that, at the time of this writing, is unavailable for public viewing, Garza outlined the reasoning for the delay and emphasized the promise of the project, including a commitment to charge no fees at launch. He also suggested that the trading methods previously deployed would be temporarily slowed until the PayBase launch.

Garza told CoinDesk that early market activity using the trading bots was, à l'époque, a process to acquire paycoins prior to the launch of PayBase. Garza stood by the decision to both inform customers about the market deployment, and called the move by PayBase to end plans for a hard floor “a way to clarify our position”.

“We want to send a clear message that the value of paycoin ultimately needs to be driven from the utility and use of paycoin, versus doing one thing on one market versus another," il a dit.

Twilight of the floor

Le 30 décembre, Garza a posté sur Hash Talk qu'il cesserait de fournir des informations sur les actions de GAW sur le marché des pièces de monnaie. toutefois, il a fait allusion au soutien du marché pré-planifié avant le lancement de PayBase, l'écriture:

Discussion de hachage 9

Le lendemain, Les invitations à la version bêta de PayBase ont été distribuées aux utilisateurs. Dans un message de lancement publié par Garza, il a déclaré que GAW avait « fait bouger le marché » et honorait le $20 prix.

« Au moment d'écrire ces lignes, nous avons déplacé le marché au-dessus $20 pour créer le sol, tout comme nous avons dit que nous le ferions," il a écrit. « S'il y a une ruée sur PayBase, nous conserverons la valeur de paycoin avec nos ressources existantes.

Dans un article plus tard dans la journée, Garza a expliqué comment les plans pour garder la parole à $20 ont été perturbés par un volume de vente élevé sur le site PayBase, ainsi qu'un effort coordonné de la part d'acteurs malveillants pour faire baisser le prix en dessous du plancher en utilisant des pièces de monnaie précédemment accumulées, citant des preuves recueillies par le personnel de la VAG.

Les documents fournis à CoinDesk par GAW indiquent les publications d'un utilisateur de Bitcoin Talk se vantant des actions de marché passées et prévues, ainsi que des commentaires de l'IRC décrivant le potentiel pour les investisseurs de vendre en grand nombre au milieu des sommets du marché.

Garza a écrit aux clients à l'époque:

« J'ai toujours dit deux choses. Nous achèterions des pièces de monnaie à $20, ou nous utiliserions nos ressources pour parvenir à $20. Ils signifient tous les deux la même chose. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour faire le prix $20. Et c'est ce que nous faisons.

Il a révélé que GAW avait dépensé des sommes importantes au cours du processus et a imploré les clients de décider s'ils soutenaient la vision à long terme de paycoin..

« J'ai fait mon choix," a-t-il conclu.

Retombées au sol

Dans les jours suivants, des désaccords ont augmenté entre les clients de GAW, ainsi que des observateurs de la communauté des crypto-monnaies, quant à savoir si l'entreprise tournait le dos à un engagement de maintenir le prix à $20.

C'est à cette époque que les appels à Garza pour qu'il abandonne son poste de parole lors de la conférence nord-américaine sur le Bitcoin sont apparus pour la première fois., incitant l'organisateur Moe Levin à organiser une session de questions-réponses, qui doit avoir lieu lors de la conférence Bitcoin basée à Miami.

Le 3 janvier, ShapeShift a annoncé qu'il retirerait la prise en charge de paycoin. L'échange a déclaré que GAW n'avait pas rempli "une garantie" pour consolider la valeur à $20. Cette décision fait suite aux appels de certains membres de la communauté à boycotter les échanges qui répertoriaient les paycoins.

« Les gens font des erreurs commerciales tout le temps, et cela ne veut pas dire que c'est une arnaque," Le fondateur et PDG de ShapeShift, Beorn Gonthier, a déclaré à CoinDesk à l'époque. "Mais supprimer d'anciennes promesses est inacceptable, et nous ne pouvions pas en toute bonne conscience continuer à lister des pièces de monnaie sur ShapeShift. "

Les retombées croissantes ont également pris au piège au moins un échange qui avait auparavant enregistré un volume important de pièces de paiement. Échange de pièces, qui selon une récente CryptoCoinsActualités rapport a été acheté par GAW, received requests from representatives of several altcoin communities to have their coins delisted from Coin-Swap.

Representatives from the blackcoin, dogecoin, litecoin and neoscoin communities cited concerns that GAW would use its ownership stake to influence the price of paycoin.

Pete Rizzo co-authored this report.

Test Adblock (Pourquoi?)

La source: Coindesk

chargement...